Le forum consacré aux fortifications françaises et à l’arsenal de Rochefort
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Canon de 95 mle 1888

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bth
Membre confirmé
avatar

Date d'inscription : 15/08/2010
Age : 42
Localisation : Hauts de Seine (92)

MessageSujet: Canon de 95 mle 1888   Mer 06 Oct 2010, 20:31

Le canon de 95 mm mle 1875 à culasse à vis Lahitolle est le premier matériel de campagne en acier développé par la Guerre.

Après déplacement dans l'axe de la vis de culasse du canal de lumière, situé à l'origine sur la frette voisine de la frette de culasse, il devient le canon de 95 mle 1888.

En 1892, le colonel Deport l'adapte au tir de côte : le canon est monté sur un affût à châssis circulaire, doté d'un bouclier en acier, et se voit adjoindre un petit masque à la naissance de la volée, destiné à fermer l'embrasure du bouclier, et une frette de bouche pour l'équilibrage.

En 1904, l'affût est doté d'un frein hydraulique. Ainsi modifié, il devient l'affût C mle 1904 G.

En 1913, dernière modification, il est muni d'une nouvelle culasse Saint-Chamond, permettant l'emploi de l'étoupille à percussion mle 1906.

Caractéristiques du canon de 95mm mle 1888

Poids de la bouche à feu : 700 kg pour 808 kg en version côte
Longueur en calibres : 26
Rayures : 28 progressives jusqu'à 7°
Affût de campagne mle 1877 :
  • poids : 750 kg
  • hauteur des tourillons : 1,07 m
  • pointage verticale : -10° +24°

Affût de Siège et Place mle 1880 :
  • poids : 1240 kg (avec roues métalliques)
  • hauteur des tourillons : 1,80 m
  • pointage verticale : -10° +40°

Affût de côte mle 1904 :
  • poids : 1113 kg (yc bouclier)
  • hauteur des tourillons : 1,40 m
  • pointage verticale : -10° +32°

Obus :
  • Ordinaire mle 75 : 10,950 kg V0 : 455 m/s portée : 6500m (Campagne)
  • A double paroi : 10,950 kg
  • A balles libres : 10,850 kg
  • A balles mle 85 : 11,000 kg
  • A mitraille mle 86 : 12,300 kg
  • Allongé mle 90 : 12,090 kg
  • Boite à mitraille mle 80 et 80-00 : 10,970 kg

La portée maximum avec l'affût S et P est de 8200 m (suivant tables de tir de 1907)
  • OEA mle 15: 8,300 kg V0 : 444 m/s portée : 8900m (Côte)
  • FAD mle 15: 8,300 kg V0 : 525 m/s portée : 10100m (Côte)
Revenir en haut Aller en bas
http://lpracht.free.fr
Steph
Admin
avatar

Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 45
Localisation : Vendée (85)

MessageSujet: Re: Canon de 95 mle 1888   Mer 06 Oct 2010, 22:29

Wink Merci Lionel pour ce nouveau sujet !!!

En attendant mieux, voici une petite CPA pour le compléter un peu (c'est tout ce que j'ai sous la main mais je tâcherai de faire mieux en rentrant !!!).



Tu as, en plus du mien, le bonjour de RO, Schoen et de Jpeg.

Wink A+

Steph

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.steph-sph.com
Bth
Membre confirmé
avatar

Date d'inscription : 15/08/2010
Age : 42
Localisation : Hauts de Seine (92)

MessageSujet: Re: Canon de 95 mle 1888   Jeu 07 Oct 2010, 06:45

Salut Steph,

Merci, passe le bonjour à tout le monde, et profitez bien du forum !!

Pour le 95 mle 88, Guy François estime le nombre de pièces en service sur les côtes, en 14, à 408, hors colonies.

De mon côté, j'en ai dénombré :
  • 366 sur les côtes métropolitaines,
  • 74 aux colonies.

Mais bon, je suis pas sûr à 100% de ne pas en avoir oublié ! jocolor

A+
Lionel
Revenir en haut Aller en bas
http://lpracht.free.fr
Steph
Admin
avatar

Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 45
Localisation : Vendée (85)

MessageSujet: Re: Canon de 95 mle 1888   Jeu 04 Nov 2010, 19:11

Bonsoir,

Comme suggéré par Rankki, j’ai créé un sujet dans la partie « artillerie de côte » pour ce qui est de la version « maritime » de ce merveilleux petit outil :
http://www.defense-des-cotes.com/artillerie-de-cote-f35/canon-de-95-mle-1888-t127.htm

Très bonne soirée

Wink Steph

_________________



Dernière édition par Steph le Jeu 14 Mar 2013, 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steph-sph.com
Steph
Admin
avatar

Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 45
Localisation : Vendée (85)

MessageSujet: Re: Canon de 95 mle 1888   Sam 06 Nov 2010, 14:50

Wink Wink Wink J'avais promis à notre Bth!!!!

Petit extrait de la plaquette consacrée au fort de la Prée:

" Conformément à une dépêche du ministre de la marine, en date du 1er août 1891, et de l’Avis n° 44 émis par la Commission d'Etude du Littoral le 26 de ce même mois, les participants établissent, pour le 4e arrondissement maritime, un nouveau programme d’armement des côtes en canons de petit calibre. Le pertuis Breton a toujours été considéré comme un passage moins favorable aux mouvements des escadres ennemies que les eaux profondes du pertuis d’Antioche. Entre le fort de Laprée et la pointe de l’Aiguillon, un seuil élevé protège la rade nord de la Pallice : l’accès de ce seuil par le nord est défendu lui même par les fronts de mer de Saint-Martin, mais les batteries de ce front, occupées par quelques gros bâtiments, pourraient être évitées par le gros d’une escadre qui prendrait le large. D’autre part, à haute mer, ce seuil laisserait passage à des croiseurs calant jusqu’à 7 m, à plus forte raison à des bâtiments de moindre tirant d’eau qui existent dans les marines étrangères avec un armement capable d’entrer en lutte avec nos batteries de côte. Ces considérations conduisent à proposer de renforcer la future batterie de la Prée par une batterie de 4 canons de 95 mm sur affûts de campagne, approvisionnés à 750 coups chacun. Cette batterie tirerait dans un secteur compris entre la direction nord-est, qui est celle du seuil, et la direction est, qui est celle de la batterie de l’anse du Plomb avec laquelle elle croiserait ses feux.
Le compte rendu de cette conférence précise également que, vu le peu de temps dont on disposerait en cas de mobilisation, il conviendrait de créer des épaulements en terre dès le temps de paix et, s’il se peut, un magasin maçonné de 100 coups par pièce. On réapprovisionnerait ce magasin au cours de la lutte depuis le fort où serait stocké le restant des munitions. Si les épaulements de terre ont disparu depuis longtemps, une borne retrouvée sur place ( Cool voir à la page 37 de la plaquette...) l’atteste, la batterie N a bien été réalisée ! En revanche, nul vestige ne subsiste du magasin en maçonnerie et il est probable qu’il n’a jamais vu le jour ; le fort étant tout proche, on en a sans doute réalisé l’économie. Quant aux canons, qu’on ne devait mettre en place qu’en cas d’alerte, ils étaient remisés à Saint-Martin-de-Ré, lieu de stationnement des éléments de la défense mobile ".

Embarassed Je dois citer mes sources ??????

Wink A+

Steph

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.steph-sph.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Canon de 95 mle 1888   

Revenir en haut Aller en bas
 
Canon de 95 mle 1888
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les défenses de l'arsenal de Rochefort :: Armement :: Artillerie :: Artillerie de campagne-
Sauter vers: