Le forum consacré aux fortifications françaises et à l’arsenal de Rochefort
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À propos des ponts-levis à flèche(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steph
Admin
avatar

Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 45
Localisation : Vendée (85)

MessageSujet: À propos des ponts-levis à flèche(s)   Sam 01 Déc 2012, 12:29

Bonjour,

Le sujet relatif aux ponts-levis étant l’un des plus fréquentés du forum (à l’instant « t », il a été consulté 2 758 fois), j’ai entrepris de l'étoffer et espère que vous serez nombreux à contribuer au développement des nouvelles rubriques !
Ceci étant, nous sommes ici dans la partie relative aux ponts-levis à flèche(s) et il me semble intéressant de définir ensemble le fonctionnement de ce « système ».
Avant tout, pourquoi ai-je écris « flèche(s) » ? Simplement parce que j’ai trouvé trace dans mes archives de ponts n’ayant qu’une seule flèche ! Pour illustrer la différence, je n’ai que cette CPA sur laquelle le pont « mono flèche » n’est malheureusement que celui d’une poterne (j’aurai donc tendance, personnellement, à le classer dans la rubrique des passerelles…) :
À propos, donc, des ponts-levis de ce type, voici une petite définition tirée d’une vieille encyclopédie, publiée en 1872 (Encyclopédie du XIXe siècle, répertoire universel des sciences, des lettres et des arts) que j’illustre au moyen de quelques CPA :
« Les ponts de cette espèce servent à établir au-dessus d'une dépression un passage que l'on veut pouvoir interrompre momentanément, soit pour empêcher un ennemi d'en profiter, soit pour faire cesser la gêne qu'ils occasionnent à d'autres voies de communication. Les fortifications des vieux châteaux et des villes fortes modernes nous ont familiarisés avec les ponts-levis militaires. Ce n'est guère que sur les canaux que l'on peut trouver des ponts-levis employés dans les constructions civiles, encore sont-ils assez rares. Il faut, pour que l'on s'en serve, qu'il soit complètement impossible de faire passer la voie de terre au-dessus ou au-dessous de la voie d'eau, ce qui n'a lieu qu'aux abords des villes.

Le plus ancien, le plus simple et encore le plus commode de tous les ponts-levis, est certainement le pont-levis à flèche [pas de s dans le texte d’origine !] ; il consiste essentiellement dans un tablier mobile autour d’une charnière horizontale et dans deux grands leviers en bois suspendus vers le milieu et attachés, par un bout, à l'extrémité mobile du tablier. Quand les leviers s'élèvent ou s'abaissent, le tablier suit leur mouvement jusqu'à se dresser complètement et démasque l'ouverture sur laquelle il était jeté.

Un système de contrepoids placé à l'extrémité libre des leviers rend la manœuvre facile et, si on l'établit convenablement, il suffit du plus léger effort pour déterminer le mouvement du pont. Pour les constructions civiles, on n'emploie guère ce pont que dans les endroits écartés, en raison de son apparence disgracieuse. Les ingénieurs militaires lui reprochent, en outre, d'indiquer à l’ennemi les mouvements de la garnison et de servir de but aux boulets, et l'ont remplacé par d'autres qui ne présentent pas ces inconvénients ».

Même si l’utilisation « civile » de ce type de pont me semble autrement plus courante que ce qu’il en est dit ici, ca me semble correct non ?

Très bonne journée
Steph

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.steph-sph.com
 
À propos des ponts-levis à flèche(s)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les défenses de l'arsenal de Rochefort :: Technique :: Ponts, passerelles et autres moyens de coupure et de franchissement :: Ponts-levis :: Ponts-levis à flèche(s)-
Sauter vers: