Le forum consacré aux fortifications françaises et à l’arsenal de Rochefort
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Durée de vie d'une torpille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adj. Lissner
Membre confirmé
avatar

Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : Savoie

MessageSujet: Durée de vie d'une torpille   Mer 25 Aoû 2010, 09:40

Bonjour à tous,

Je soumets une question technique à l'expertise des membres de ce forum : quelle est la " durée de vie " d'une torpille immergée ??? Bien entendu, si la torpille n'est pas mise à feu ! Wink

Je suppose que, sous l'eau salée, par plusieurs mètres de profondeur, les torpilles et leurs accessoires (fil électrique, amarrage, etc.) étaient soumis à une certaine corrosion ? Disposaient-elles de protections spécifiques contre la corrosion ? Et combien de temps pouvaient-elles tenir en immersion ? Question

@+
Adj. Lissner.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.savoie-fortifications.com
Steph
Admin
avatar

Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 45
Localisation : Vendée (85)

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Ven 27 Aoû 2010, 19:32

Shocked Nom de Diou…
Wink Que voilà une question pertinente sur un sujet captivant !!!
cheers Un grand merci, mon Adjudant !

Embarassed Avant tout, je connais un site très bien fait où il est question des torpilles ; mais je laisse le soin à notre modérateur « technique » d’insérer ici le lien qui va bien !

Il me faut un peu de temps pour creuser ma doc mais je peux déjà te répondre qu’une torpille est faite pour résister à une immersion prolongée durant plusieurs années !!!
Il semble que les principaux problèmes rencontrés aient été liés à l’isolation des câbles d’inflammation, au fait que l’on ait prescrit, du côté de la marine, d’écouler les stocks de cordages de chanvre pour l’arrimage avant la mise en place d’élingues métalliques et, surtout, à l’activité des pêcheurs locaux qui, un jour, arrachent une torpille et se font sévèrement réprimander, avant de se voir attribuer une gratification pour avoir permis le sauvetage de l’engin en le remontant dans leurs filets…

Il conviendra, avant tout, de donner une définition de ce qu’est une ligne de torpilles !
Je me plonge de suite dans le sujet !!!

Avec tous mes remerciements

Wink A+
Steph

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.steph-sph.com
SCHOEN
Membre confirmé
avatar

Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Berge du Rhin

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Dim 29 Aoû 2010, 13:40

J'attends avec impatience des explications sur ce sujet que je ne maîtrise pas du tout...

Par contre, une petite question supplémentaire : employait-on des aussi des mines ? Ancrées ou entraînées par le courant ?

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesgardiensdurhin.fr
Bth
Membre confirmé
avatar

Date d'inscription : 15/08/2010
Age : 42
Localisation : Hauts de Seine (92)

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Dim 29 Aoû 2010, 14:31

Ben oui, ils employaient des torpilles drunken

Il faut savoir qu'à l'époque le terme de mine n'était pas employé pour ce que l'on appelle aujourd'hui mines sous-marines.
Le terme torpille recouvrait aussi bien les torpilles de fond (=mines) que les torpilles automobiles.

Et donc les torpilles étaient ancrées, et pouvaient être commandées (depuis deux postes d'inflammation de torpilles), ou automatique (= avec détonateur)

A+

Lionel
Revenir en haut Aller en bas
http://lpracht.free.fr
SCHOEN
Membre confirmé
avatar

Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Berge du Rhin

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Dim 29 Aoû 2010, 15:03

Voilà une subtilité de langage que je ne connaissais pas.

Le terme le plus ancien que j’ai côtoyé, date des années 1920-30 : ce sont des mines flottantes que l’on laissait flotter, entraînées par le courant, pour détruire des ponts flottants assemblés en aval par un ennemi qui franchit un cours d’eau… Ce cas de figure concernant bien entendu la côte est, le Rhin…

Merci Lionel pour cette précision.

Antoine

Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesgardiensdurhin.fr
Steph
Admin
avatar

Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 45
Localisation : Vendée (85)

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Dim 29 Aoû 2010, 15:17

pig Je prépare un truc sur le sujet (avec larges extraits de dépêches ministérielles…)…
Evil or Very Mad Mais entre de TRES stupides querelles de clochers et autres histoires d’orthographe (… !!!) et mes rapports trimestriels pour le taf, j’avance à rien !!!!

Wink En introduction, ce qui se fait de mieux sur le sujet se trouve sur le site de notre Bth cheers !!!
Wink Après, je vais apporter de la doc de détail (qualité des câbles de liaison, arrimage des engins (chanvre où élingues ???), exercices et autres problèmes avec les pêcheurs, propositions et solutions (dont création, sur foi d’une dépêche ministérielle, d’un troisième poste d’inflammation par ligne…)…

scratch Un sujet passionnant mais il me faut un peu de temps… study

Wink A+
Steph


Dernière édition par Steph le Dim 29 Aoû 2010, 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steph-sph.com
SCHOEN
Membre confirmé
avatar

Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Berge du Rhin

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Dim 29 Aoû 2010, 15:50

Heuuu.... pale

Je ne trouve pas... Un petit coup de main svp pour trouver...

Antoine

Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesgardiensdurhin.fr
Steph
Admin
avatar

Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 45
Localisation : Vendée (85)

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Dim 29 Aoû 2010, 16:06

Embarassed Je peux Lionel????

cheers C'est, de tout ce qu'il y a sur le net, ce qui se fait de mieux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
( Wink et je connais un peu)

http://lpracht.free.fr/sdr/fc_defense_fixe_mer01.htm

A+
Steph
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steph-sph.com
SCHOEN
Membre confirmé
avatar

Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Berge du Rhin

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Dim 29 Aoû 2010, 16:48

Super !

Merci à vous. Je peux dormir sereinement... cheers

J'ai regardé dans mes docs sur les dispositifs de mines permanents des ouvrages d'art. study

Milieu du 19ème siècle, les barils étaient mis tel quel dans les fourneaux. Il existait néanmoins des bombonnes en fontes. Mon document propose la modification de ces bonbonnes, pour être plus étanches, et surtout au profit de tôle galvanisée.

Le seul rapprochement que je ferais bien, c'est le doublage du dispositif de mise de feu. Je trouve curieux que cela ne soit pas mentionné dans vos docs…

A plus

Antoine

Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesgardiensdurhin.fr
Steph
Admin
avatar

Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 45
Localisation : Vendée (85)

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Dim 07 Aoû 2011, 12:50

Steph a écrit:
pig Je prépare un truc sur le sujet

scratch Un sujet passionnant mais il me faut un peu de temps… study

L’idée de faire jouer sous l’eau une charge de poudre détonante remonte à la fin du 18e siècle et, du reste, c’est en France que Robert Fulton, un Américain, a développé et essayé l’une des toutes premières « submarine bombs ».

Elle comportait une charge d’environ 100 kilogrammes de poudre enfermée dans un cylindrie en cuivre. Cette « carcasse » était solidement attachée à une boite de sapin emplie de liège, afin de la rendre flottante. Elle était maintenue à la profondeur voulue par un cordage passant par l’anneau d’un poids noyé et solidement ancré. L’allumeur consistait en une boîte vissée sur la carcasse et cette boîte était prolongée par un levier qui, sous le moindre choc, provoquait la mise à feu de la charge via une platine de fusil à laquelle il était relié. Le public, qui assista à ce premier essai, rebaptisa l’engin « torpille », trouvant sans doute en ses effets un pouvoir en rapport avec celui du célèbre poisson. Mais chez les marins du Premier consul Bonaparte, la géniale invention ne suscitera que mépris… En 1805, toujours en France, Gillot faisait une découverte de tout premier ordre : la « mise du feu électrique » pour les fourneaux souterrains ou submergés… Il devenait donc possible de provoquer l'explosion d’un engin « à volonté ». Cependant, il faut attendre la guerre civile américaine pour voir les protagonistes développer tout un panel d’armes sous-marines, dont beaucoup s’avérèrent particulièrement redoutables !
Ce n’est donc qu’en 1868 que va être échafaudé le tout premier projet cohérent de défense sous-marine visant à protéger l’accès à l’arsenal de Rochefort. Il s’agissait de barrer la Charente par 19 lignes de torpilles comportant un total de 205 engins, soit 55 765 kg de poudre et… 159 700 mètres de fils conducteurs !

Wink Bonne journée

Steph

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.steph-sph.com
SCHOEN
Membre confirmé
avatar

Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Berge du Rhin

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Dim 07 Aoû 2011, 19:02

Merci pour cette très interessante description.

Aurais tu des infos sur l'explosion accidentelle de torpilles près du Fort Boyard. Comment à été causée l'explosion et combien de torpilles a t'elle touchées.

Antoine
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesgardiensdurhin.fr
Steph
Admin
avatar

Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 45
Localisation : Vendée (85)

MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   Lun 08 Aoû 2011, 09:42

Hello,

drunken Quand je parle de 19 lignes de torpilles pour barrer la Charente, j’entends « le fleuve », depuis Fouras jusqu’à Rochefort ; pour la défense de la rade, on jugeait l’utilisation de torpilles de fond impossible ou, du moins, beaucoup trop coûteuse et on préconisait la mise sur pied d’une petite flottille de torpilleurs…

scratch study Il faut également que je précise qu’après 1805 plusieurs pays développèrent des engins de défense sous-marine. Mais ça resta très anecdotique et c’est véritablement l’utilisation à outrance qu’en firent les Américains durant la guerre de sécession qui fit prendre conscience aux états européens, et en particulier à la France, de toutes les possibilités offertes par l’utilisation de torpilles…
cheers En 1870, en terme de tonnage, la France est la deuxième puissance navale mondiale.
affraid En 1914, elle n’est plus qu’au 4e rang. Cette « régression » n’est pas le résultat des seules restrictions budgétaires ; on s’est attaché, pour la défense des côtes, au développement d’une multitude de torpilleurs et de sous-marins, en négligeant les « grosses unités »…

Embarassed Concernant l’explosion d’une partie de la « ligne de Boyard », il faut que je regarde ; je dois avoir des choses mais il faut que je les retrouve (je cherche même plus à classer, je rachète des cartes à chaque nouveau passage au SHD…)…

Basketball Ceci dit, avant « l’affaire » de Boyard, il y a eu plusieurs accidents et j’ouvre donc un nouveau fil : http://www.defense-des-cotes.com/t204-explosions-accidentelles-de-torpilles-de-fond#911

Wink A+
Steph

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.steph-sph.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Durée de vie d'une torpille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Durée de vie d'une torpille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les défenses de l'arsenal de Rochefort :: Technique :: Les défenses sous-marines :: Les torpilles, discussions du forum-
Sauter vers: